Description du PUSA QI GONG

« Pusa Qi Gong » est une méthode d’inspiration bouddhiste que transmet M. Liu Dong dans son enseignement. Elle a pour action de nourrir le sang et tonifier le QI (énergie). Les deux méridiens curieux CHONG MAI et REN MAI sont sollicités par des exercices d’étirement et, par une vibration et une oscillation des seins, dissipe les blocages et a pour effet de renforcer l’immunité du corps.. Sa pratique aurait une action bienfaisante sur les cas de cancer du sein ou de la prostate … Il serait plus qu’intéressant d’avoir des comptes rendus d’études sur des cas d’améliorations par ce travail.

Voici la description détaillée des mouvements. Des illustrations photographiques seront apportées ultérieurement.

 

Préparation du Pusa Qi Gong

Attitude physique : les pieds sont écartés de la largeur des épaules, les bras le long du corps.

 

Attitude mentale : Fermer les trois portes (ne pas écouter dehors, ne pas regarder dehors, ne pas parler) et porter le regard vers l’intérieur jusqu’à la sensation de sérénité. J’aime associer cette attitude à la représentation des trois singes : l’un se couvrant les yeux, le second les oreilles, et le troisième la bouche.

 

Ouverture des pétales de lotus

 

Ouverture du chakra du coeur dans une intention (yi) de générosité et de compassion

 

Placer les mains en XIN YIN (mains jointes) devant le point SHAN ZHONG (source du sang). Ouvrir les mains comme s’ouvre un livre, puis replier les doigts en commençant par les auriculaires pour terminer par les pouces. Tourner les poignets vers l’intérieur et redresser les doigts en commençant par les auriculaires pour terminer de nouveau par les pouces. Les paumes des mains sont vers l’avant, au niveau de la poitrine.

 

L’émotion concentrée sur le point SHAN ZHONG est transformée en compassion. Ouvrir, disperser l’énergie du coeur pour que l’énergie circule comme les nuages. Intériorité et déploiement.

 

Offrandes aux cinq directions

 

Première offrande

 

Première offrande vers le devant : Etirer les bras devant soi (paumes vers l’avant) en inspirant et en basculant légèrement le corps vers l’arrière, puis ramener les bras vers soi en expirant et concentrant l’attention sur les poignets. Noter le mouvement contraire des mains et du corps. Répéter sept fois ce mouvement.

 

Seconde offrande

 

Seconde offrande vers l’arrière : Mains en XIN YIN (mains jointes), ouvrir de nouveau les pétales de lotus comme décrit plus haut.

 

Etirer les mains vers l’arrière avec basculement du corps vers l’avant, puis ramener les mains devant sur les côtés. Toujours effectuer un basculement contraire à la direction des mains. Les mains captent l’énergie de la terre, les doigts sont très légèrement pliés pour aider à cette sensation. Répéter sept fois ce mouvement.

Troisième offrande

 

Troisième offrande sur les côtés : Mains en XIN YIN (mains jointes), ouvrir de nouveau les pétales de lotus.

 

Ecarter les deux mains sur les côtés, paumes vers l’extérieur, doigts vers le ciel. Ramener les mains vers soi en pliant coudes et poignets de façon à ce que les dos des mains soient face au ciel. Répéter sept fois ce mouvement.

Quatrième offrande

Quatrième offrande vers la terre :Mains en Xin Yin (mains jointes), ouvrir de nouveau les pétales de lotus.

Pousser les paumes des mains vers la terre puis les remonter. Répéter sept fois ce mouvement.

 

Cinquième offrande

Cinquième offrande vers le ciel : Mains en XIN YIN (mains jointes), ouvrir de nouveau les pétales de lotus. Décrire un arc de cercle avec les mains sur les côtés, remonter par le centre du buste, élever les mains vers le ciel en inspirant, étirer, rétention respiratoire, monter les talons, puis redescendre les bras au niveau de la tête, en même temps que les talons tout en expirant. Faire circuler l’énergie comme une roue (falun) pour tout le corps soit régénéré. Puis ramener les mains en XIN YIN devant le point SHAN ZHONG. Répéter sept fois ce mouvement.

Répéter trois fois chaque offrande.

Purification du corps

Depuis la position XIN YIN, les mains passent sous les aisselles pour prendre naturellement la posture de l’arbre. Retourner les mains, les écarter vers les côtés, puis poser les mains sur les reins tout en se cambrant.

Se pencher vers l’avant en descendant les mains tout en effleurant l’arrière des jambes. Les mains tournent autour des pieds, remontent par l’intérieur des jambes, le centre du buste, se croisent au niveau du plexus, pour monter au dessus de la tête et former le lotus. Descendre les mains sur la nuque et jusqu’aux épaules, les remonter pour les passer devant le visage. XIN YIN. Répéter sept fois ce mouvement de purification, mais la septième fois, repasser les mains sous les aisselles pour reprendre la posture de l’arbre.

Le symbolisme du chiffre 7 correspond aux 7 orifices , aux 7 chakras principaux (voir les sept portes secrètes des Taoïstes). L’effleurement du corps permet de purifier le corps subtil.

XIN YIN. Joindre les pieds.

Le Bouddha Amitabha

Les pieds restent joints, les mains enXIN YIN, le corps effectue une rotation naturelle alors que l’on récite le mantra « Amitâbha Amita, Amitâbha Amita … » avec une grande intériorité. L’énergie lumineuse procurée par les vertus du mantra pénètre par le point BAI HUI (fontanelle) dans le canal central.

GUAN YIN PUSA et TCHONG GWA

GUAN YIN PUSA

Les mains en XIN YIN, écarter naturellement les pieds. Ouvrir les mains en forme de lotus devant soi (différent de l’ouverture des pétales de lotus). Les faire pivoter de façon à ce que les paumes soient orientées vers la terre, les avant-bras horizontaux (la main gauche au dessus pour les hommes). Alterner « haut / bas  » avec les poignets et les coudes, alterner les rythmes pour stimuler et faire sortir l’énergie.

Eveiller le feu de la compassion, faire « bouillr » l’énergie. Etre à l’écoute des sensations.

TCHONG GWA

TCHONG : fléchir légèrement les jambes, puis un bras monte en oblique vers le ciel alors que l’autre descend vers la terre, les jambes se tendent en même temps. Prononcer le mot TCHONG lors de ce mouvement

GWA : Répéter le même mouvement mais à l’inverse avec le son GWA.

Répéter plusieurs fois ces mouvements « Tchong / Gwa ».

Revenir à l’exercice de « Guan Yin Pusa » suivi de « Tchong / Gwa » plusieurs fois, sans aller jusqu’à une trop grande fatigue.

Ouverture des trois chakras

SHEN « Esprit »

Les extrémités des doigts effleurent le « troisième oeil » (YIN TANG) tandis que l’on prononce le son TCHONG.

Les mains jaillissent vers le ciel dans un sentiment de don tandis que l’on prononce le son GWA.

Le rythme est joyeux et dynamique, avec alternance dans le rythme. Savoir ralentir pour être plus à l’écoute de ce qui se passe, et être plus dynamique, sans empressement pour activer le QI. répéter plusieurs fois ce mouvement.

XIN « Coeur »

Les extrémités des doigts effleurent le point SHAN ZHONG tandis que l’on prononce le son TCHONG.

Les mains s’ouvrent vers l’extérieur, vers le monde, tandis que l’on prononce le son GWA. Répéter plusieurs fois ce mouvement.

JING « Essence »

Les extémités des mains se posent sur le DAN TIEN inférieur (à trois doigts environ sous le nombril) tandis que l’on prononce le son TCHONG.

Les mains s’écartent vers la terre alors que l’on prononce le son GWA. Répéter plusieurs fois ce mouvement.

Cette ouverture des trois chakras permet de communiquer avec les trois niveaux : SHEN correspond au troisième oeil, à la nature de l’esprit. XIN correspond au coeur, à l’émotionnel, au relationnel, au souffle (QI). JING concerne l’énergie vitale, la terre, l’enracinement.

Allumer les trois chakras

SHEN : Prendre un ballon d’énergie dans les mains et l’amener face à YIN TANG. Diriger les majeurs vers ce point appelé communément « troisième oeil ». Rester dans cette position pour illuminer ce centre spirituel.

XIN : Descendre le ballon et éveiller SHAN ZHONG en pointant ce centre avec les majeurs. Resentir la chaleur, les vibrations.

JING : Descendre le ballon devant DAN TIEN, océan de l’énergie. Les majeurs pointent vers la mer du QI.

Revenir à XIN YIN.

Chasser les énergies perverses

Joindre les pieds. Monter le bras gauche devant soi, main droite posée sur la main gauche. Faire un cercle complet avec le bras gauche, la main droite glisse le long du bras et descend le long du côté gauche du buste. Continuer le mouvement de l’autre côté (main gauche sur main droite) sans arrêter les rotations. ce mouvement est bon pour la lymphe.

Vibrations

Les mains légèrement écartées du corps sur les côtés, paumes vers l’avant. Garder les yeux clos. Faire vibrer tout le corps (jusqu’à 500 vibrations par minute). Arrêter soudainement.

Fin du Pusa Qi Gong

 

 

3 Réponses à “Description du PUSA QI GONG”

  1. Adèle dit :

    Merci pour ces explications.
    Peut-on trouver une vidéo quelque part ?
    Adèle

  2. Liliane dit :

    Je voudrais aussi trouver une video.

    Merci

  3. pierre CLAUDE dit :

    bonjour,
    je suis un pratiquant bouddhiste et j’aimerai me former au pusa chi cong pour développer ma spiritualité bouddhiste. Habitant en Corrèze il m’est difficile de me déplacer. Mais un stage dans la région peut s’envisager. Disposez-vous d’un fascicule pour débroussailler la discipline? Merci beaucoup. Pierre CLAUDE.

    ;N’a

Laisser un commentaire