Description du QI GONG des six sons

« Liu Yin Gong » ou « Qi Gong des six sons » est une méthode qui travaille conjointement les mouvements, les sons et l’intention. Les cinq premiers sons correspondent aux cinq organes (foie, poumons, reins, rate, coeur) et le sixième concerne le triple réchauffeur. L’objectif de ce Qi Gong est de soigner ou régler l’esprit des organes et non pas directement l’organe physique. Il y a prédominance de l’esprit sur la matière. Réveiller l’esprit des cinq organes les rend plus clairs et ils peuvent ainsi communiquer avec le YUAN SHEN (esprit originel).

Premier son « XU »

Le son « XU » correspond à la vibration du bois (souple et tendre) et est associé au foie (houn). Couleur : vert. Emotion : colère. Jambes naturellement écartées, les mains en JIE YIN (mudra de méditation) devant le Dantien inférieur (trois doigts sous le nombril) , se « laisser envahir par la sérénité ». Les deux mains se séparent en longeant le méridien ceinture, puis forment un arc de cercle pour prendre la posture de l’arbre (embrasser un arbre). Visualiser la couleur verte, sentir l’énergie du bois. Amener les mains de chaque côté du buste, au niveau de foie pour y faire pénétrer cette énergie. masser avec les paumes de mains en effectuant des rotations. Amener les pouces au niveau de la onzième côte (point Zhanmen), effectuer une rotation des poignets en inspirant (inspiration dite « yin » en rentrant le ventre, ou encore « respiration taoïste Ni Hu Xi ») et en levant les talons. Projeter les mains devant soi en laissant retomber les talons (vibration du corps) et en prononçant le son « XU » (prononciation : chu), les yeux bien ouverts, avec l’intention d’expulser les énergies perverses du foie. Ramener les mains en prononçant le son « HA » comme un soupir de soulagement. Recommencer ce mouvement sept fois de suite. Retour à la position JIE YIN. Fin du mouvement du bois.

Deuxième son : « SI »

Le son « SI » correspond à la vibration du métal (tendu et fort) et est associé aux poumons (po). Couleur : blanc. Emotion : tristesse, chagrin. Intention : Disperser.

Capter Yang Qi et ouvrir la porte de ciel : Baisser les bras devant soi et capter l’énergie Yang du ciel jusqu’à monter les mains au dessus de la tête. Capter le QI du ciel, et faire pénétrer dans le cerveau en pointant les majeurs au dessus de la fontanelle. L’énergie du métal (po) de couleur blanche pénètre dans le corps par la « porte du ciel ». Ouvrir cette porte en écartant les mains, les bras sont en position horizontale, paumes vers le ciel. Esprit de communion avec la nature. Inspirer poussant les mains de chaque côté avec les paumes vers l’extérieur. Expirer en ramenant les mains vers soi en pliant les coudes et les poignets. Répéter trois fois ce mouvement.

Envol de l’aigle : En inspirant, monter les deux bras comme un battement d’ailes tout en montant le pied gauche, puis descendre les deux bras en fléchissant le pied d’appui. Emettre le son « HA » en fléchissant. Répéter trois fois ce mouvement puis faire de même de l’autre côté (pied gauche en appui). Dans cet exercice, l’intention est de capter l’énergie Yin de la terre avec les paumes de mains (Lao Gong).

L‘énergie Yang du ciel vient nourrir les poumons : Ouvrir les mains à l’horizontale dans un geste de don, paumes vers le ciel. Pencher le buste en arrière, jambes fléchies, balancements en visualisant la couleur blanche. Sentir les vibrations du ciel. Puis les mains se croisent devant le buste en redressant le corps. Mains en forme de bec de canard (pouce contre l’index et le majeur). En premier, l’index gauche se pose sous la clavicule droite (point Zhong Fu sur le méridien du Poumon) puis l’index droit se pose sous la clavicule gauche. Monter les coudes en inspirant profondément, baisser les coudes en expirant en en prononçant le son SI (prononciation : ZZZZZZZ).

Les coudes viennent se coller au corps, les index tapotent le point Zhong Fu (vibrations) de chaque côté pendant l’expiration. A la fin de l’expiration : tousser. Répéter sept fois le mouvement des poumons.

Troisième son : « CHUI »

Le son « CHUI » correspond à l’énergie de l’eau (forte et profonde), associé aux reins. Couleur : noir. Emotion : peur. Intention : tonifier le JING (essence vitale stockée au point MING MEN).

Les mains glissent le long de la face antérieure du corps, le corps se penche naturellement alors que les mains continuent à glisser le long de la face interne des cuisses, des jambes et des pieds. Faire le geste de ramasser de l’eau devant les pieds, puis placer les pouces sur les points Yong Quan (Départ du méridien du Rein). S’accroupir dans cette position en redressant le buste pour prendre la posture de la tortue (animal symbole de longévité). Sentez l’eau qui coule sur votre corps de la tête aux pieds, purifiant l’externe et l’interne.

La tortue boit de l’eau : Monter le bassin tout en restant accroupi, et effectuer le mouvement de la tortue qui boit de l’eau. Rotation du cou dans un plan sagittal, trois fois dans un sens, trois fois de l’autre. travail sur les cervicales et génération de fraîcheur interne.

Le dragon sort de l’eau : Se redresser peu à peu en étirant la tête de droite à gauche, comme un dragon surgissant de l’eau. Pendant ce temps, les mains lâchent les points Yong Quan et montent le long de la face interne des jambes . Le corps vertical, effectuer un mouvement circulaire des mains pour capter le QI puis les placer sur les hanches, pouces posés sur les reins (25VB). Le dragon est joyeux.

Dessiner le Taiji avec les pieds : Lever le pied gauche et le lancer devant soi, coup de pied tendu, en prononçant le son « CHUI » (prononciation : tchui). Tourner le pied trois fois vers l’extérieur puis trois fois vers l’intérieur. ramener le genou, ouvrir la hanche gauche à 90 degrés, puis lancer le pied sur le côté en prononçant le son « CHUI ». Tourner trois fois la cheville vers l’extérieur puis trois fois vers l’intérieur. Rassembler les pieds. Faire de même avec le pied droit (devant puis à droite). Les yeux suivent les mouvements des pieds. Cet exercice est excellent pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires des membres inférieurs. Le son « CHUI » provoque une sensation interne de fraîcheur.

Lancer les poings : Capter le QI avec les mains dans un mouvement circulaire, pour fermer les poings près des hanches. Adopter la position MA BU (posture du cavalier, pieds écartés, pointes des pieds à 45 degrés). Lancer le poing gauche devant en prononçant le son « CHUI », ramener le poing dans un mouvement circulaire, et faire de même pour le poing gauche. Lancer le poing gauche du côté gauche, accompagné par le regard en prononçant le son « CHUI ». Faire de même du côté droit avec le poing droit. Répéter trois fois ce mouvement (poing gauche devant, poing droit devant, poing gauche à gauche, poing droite à droite). Les mains descendent pour se poser sur le bas-ventre. Se masser la vessie un moment, puis lever les mains (paumes sur Lao Gong) tout en sautant !!! En retombant au sol, expirer en prononçant le son « CHUI ». S’asseoir comme la tortue, concentrer l’énergie sur le point MING MEN, l’énergie impure de la vessie est évacuée. forte concentration sur l’énergie des reins. Répéter sept fois ce mouvement. Retour à JIE YIN (mudra de méditation), pieds joints.

Quatrième son : « KE« 

Le son « KE » correspond à la vibration du feu, est associé au coeur et à l’esprit (shen). Couleur : rouge. Emotion : les désirs, les plaisirs. Intention : dissiper le feu du coeur, calmer le mental.

Conseil : Pour les personnes sujettes à l’hypotension, mieux vaut visualiser un lotus rouge. Pour celles sujettes à l’hypertension , un lotus blanc.
Descendre les mains le long du corps, puis monter les mains latéralement au-dessus de la tête et les joindre en mudra de prière. Poser la base des mains sur BAI HUI, ouvrir la fleur de lotus puis poser délicatement les majeurs sur le point BAI HUI. Répéter ce mouvement trois fois. Amener les mains jointes devant SHAN ZHONG : Ouvrir la fleur de lotus en élevant légèrement les mains et en prononçant le son »KE » (prononciation : KEU) comme pour permettre à l’énergie du coeur de s’exprimer, de sortir de sa cage corporelle. Répéter sept fois ce mouvement.

Dissiper le feu du coeur : Les mains jointes devant la poitrine, monter les mains vers la gauche, genou gauche fléchi,jambe droite tendue, regard contraire à la main … puis les mains jointes vers la droite, jambe droite fléchie, jambe gauche tendue … Répéter trois fois à gauche et trois fois à droite, en ondulant le corps dans sa globalité. Joindre les mains au niveau du coeur, pointer les doigts réunisvers l’avant, effectuer un arc de cercle pour revenir en JIE YIN (mudra de méditation).

Cinquième son : « HU »

Le son « HU » correspond à la vibration de la terre et est associé à la rate (yi). Couleur : jaune. Emotion : Inquiétude, obsession. Intention : dissiper

Les pieds sont joints. Mains en JIE YIN, descendre les mains le long du corps, puis les remonter latéralement pour les joindre au-dessus de la tête. Ouvrir les pointes de pieds. Baisser les bras au niveau des épaules, casser les poignets de façon à ce que les doigts pointent vers la terre. Pencher le buste vers l’avant sans fléchir les jambes (étirement du méridien de la rate) et ramasser l’énergie de la terre avec les bras. Tout en se redressant, poser les majeurs sur le point 12 VC (entre le nombril et le plexus), puis joindre les mains, les poignets en contact sur le point 12 VC (vaisseau conception). L’énergie de la terre pénètre dans la rate et l’estomac. Visualiser la couleur jaune. Le buste effectue cinq rotations de droite à gauche, puis cinq rotations de l’autre sens.

Répéter trois fois ce mouvement en descendant progressivement de plus en plus bas.  Bien penser à ne pas féchir les jambes. Les talons soint joints, les pointes de pieds bien écartées.

Rassembles les pointes de pieds. Monter les mains jointes au dessus de la tête, bien étirer le corps avec une inspiration « yin » (le ventre rentre à l’inspir), soulever les talons. Expirer en baissant les talons et les mains. Prononcer le son « HU » (prononciation : hou).

Poser les mains sur le point 12 VC, mai, gauche sur main droite. Inspirer puis expirer en prononçant le son « HU » en secouant les genoux. Chasser l’humidité de la rate. De la vapeur sort du corps avec l’émission du son.

Sixième son « XI »

Le son « XI » correspond au triple réchauffeur (fonctions d’assimilation, de digestion,  et d’élimination). Régulation thermique.

Régulation du Triple Réchauffeur : Les mains sont posées sur le Dan Tien inférieur (sous le nombril), main gauche sur la main droite.  Se recueillir. Ecarter le pied gauche et fléchir le genou gauche, la jambe droite reste tendue. Monter la main gauche au dessus de la tête, paume vers le ciel, et baisser la main droite devant le corps, paume vers la terre. Tourner la tête à droite.

Passer le poids du corps sur la jambe droite, fléchir le genou droit et tendre la jambe gauche. Monter la main froite au dessus de la tête, paume vers le ciel,  et baisser la main gauche devant le corps, paume vers la terre. Regarder à gauche.

Imaginez que vous écartez le ciel et la terre avec puissance.

Tonification : Rassembler les pieds, les mains se posent sur le dan Tien inférieur. Poser les mains sur le réchauffeur supérieur (au niveau du thorax) et effectuer un cercle avec les mains pour remplir d’énergie le coeur et les poumons. Descendre les mains au niveau du réchauffeur moyen (estomac)  et effectuer un autre cercle avec les mains pour nourrir la rate, l’estomac et le foie. Descendre les mains au niveau du réchauffeur inférieur (bas-ventre) pour effectuer un troisième et dernier cercle pour nourrir les reins et la vessie.

Libération, Concentration mentale :  Les mains se posent sur le Dan Tien inférieur. Inspirer bien profondément puis prononcer le son « XI » à l’expiration (prononciation : chi) en souriant. Les yeux sont clos, le corps se balance naturellement de droite à gauche, dans une détente bienfaisante.

 

Fin du Qi Gong des six sons

 

 

 

 

3 Réponses à “Description du QI GONG des six sons”

  1. Maria dit :

    Je vous remercie pour cette description du Qi Gong des Six Sons ainsi que pour le Pusa Qi Gong qui me parait très intéressant.
    Concernant le Qi Gong des Six Sons j’ai eu déjà l’occasion de le pratiquer (surtout le poumon et le foie) à quelques reprises avec une élève de Liu Dong mais je n’ avais pas la description détaillée pour pouvoir le retravailler chez moi.
    Merci également pour vos articles sur le Xi Tchan.
    Blog très intéressant!

  2. Adèle dit :

    Quelle précision ! Merci du partage !
    Existe-t-il des vidéos sur internet pour aider quand on est loin ?
    Adèle

  3. amira hinfray dit :

    Merci, j’avais aussi pratiqué le qu quong des sons avec Maître Zhu.
    même question qu’Adèle , existe t’il des videos sur internet pour pratiquer quand on est loin . Je vis en Crète.
    Merci

Laisser un commentaire